Le courrier des lecteurs, troisième prise

Tiens, ça fait un moment depuis le dernier « courrier des lecteurs ». Presque un an.
Bouh ! Comme le temps passe (pour citer Procter & amp ; Gamble) !
Il faut dire que nous n’avons pas eu des masses de courrier remarquable.
Du courrier très plaisant, oui. Sympathique, aussi. Insultant ou menaçant ? Pas tant que ça.
J’ai toutefois quelques pépites à vous proposer.




En 2016, le niveau de lecture des écoliers français baisse encore

Comme tous les cinq ans, l’étude Progress in International Reading Literacy Study (Pirls) a testé 320 000 écoliers âgés de 9 à 10 ans et ayant suivi quatre années de scolarité obligatoire (autrement dit, l’équivalent en France du CM1), sur leurs capacités à comprendre des textes littéraires ou purement informatifs.
Résultat ? La France produirait des tocards.

De l'incivilité à la banalisation du sexisme

Depuis ce matin dans ma voiture, j’ai envie d’écrire un billet d’humeur. Ça ne sert à rien, Internet en regorge et tout le monde s’en fiche.

Il y a beaucoup de petits détails qui me chiffonnent. Plein de petites choses auxquelles je n’avais jamais fait attention avant... et bien, avant il y a peu. Des trucs que je ne remarquais pas, ou qu’au contraire, je trouvais bien pratiques.


7 points essentiels pour agresser une grand-mère au couteau

Derrière ce titre pute à clics se cache en réalité un article pas tellement intéressant que vous allez me faire le plaisir de lire par politesse.
Dans plusieurs nouvelles de Violette Anthémis (mais aussi dans les anciens brouillons de Schattenjägers, pour ceux qui ont eu le malheur d’en croiser le chemin), des protagonistes utilisent des outils tranchants comportant une lame, plus communément appelés « couteaux ». Ils ne sont pas tout le temps désignés sous ce nom, mais parfois par leurs fabricants : KA-BAR, Buck, etc.